Les clés pour réaliser ses objectifs

Les clés pour réaliser ses objectifs

extrait de mon livre "mes outils de coach"

Les nouvelles résolutions au mois de septembre, pour la rentrée, comme à la nouvelle année, sont très populaires. Mais c’est quasiment, toujours les mêmes, parce qu’elles sont reportées, faute de les avoir tenues. Dans ce chapitre vous découvrirez des outils que je vous conseille d’utiliser, afin de vous permettre de réaliser vos buts ou vos rêves.

Toutes les « success-stories » peuvent se découper en trois étapes. Première étape : l’idée. C’est la naissance de votre projet. Une multitude de personnes, modèrent leurs idées sous prétexte qu’elles ne sont pas réalisables, qu’elles sont incongrues, ou par la peur du « qu’en dira-t-on ? », Ces personnes sont « contrôlées » par la pression de leur entourage, par la crainte du jugement des autres et par leur appréhension de sortir de leur zone de confort.

Quel dommage ! Laissez-vous aller sur vos idées, et surtout notez-les ! Et revenez-y plus tard. Il est évident que ce n’est pas de l’indifférence, de la paresse ou du manque d’ambition que naissent les rêves. Toute réalisation prend son point de départ dans le désir. La volonté ne suffit pas pour atteindre un but. Il faut avoir le désir intense de réussir. C’est cette énergie mentale, accompagnée d’émotions positives qui permettent la réalisation de nos ambitions.

Deuxième étape : La réflexion. Bien, vous avez passé le stade de la pensée. Vous avez eu une idée, l’avez noté et allez commencer à passer du temps sur « l’acceptation » de l’idée, la viabilité du projet. « J’ai une idée de produit à vendre, mais est-ce que ça peut intéresser quelqu’un ? Est-elle vraiment rentable ? Comment m’y prendre ? ». « Je veux arrêter de fumer, mais est-ce que je vais y arriver ? Est-ce que je vais grossir ? Devenir irritable ? ». « Je veux investir dans l’immobilier pour me créer un patrimoine, mais est-ce que je vais perdre de l’argent ? Y a t-il un risque ? Est-ce que je suis prêt à faire toutes les démarches ? ». Il va y avoir une grosse phase de doute. Vous allez vous poser les questions qui vont remettre en question votre projet, et qui vous permettront de savoir s’il faut abandonner, ou si vous voulez vraiment continuer. Si vous abandonnez, ce n’est pas une perte de temps, cela vous aura permis de trouver une autre idée à mettre en place.

Croire en soi est une attitude à développer. C’est votre responsabilité de croire en vos capacités. La confiance en soi est un état d’esprit qui peut être créé par la répétition d’instructions au subconscient. Créer des images dans votre cerveau afin de visualiser vos objectifs. Votre cerveau ne voit aucune différence entre la visualisation d’un évènement et la production de cet évènement. Donc le fait de s’imaginer maintenant en possession de votre rêve augmente la motivation et le désir. Ce concept est très utilisé dans le sport depuis les années 80 par les psychologues sportifs. Presque tous les athlètes d’aujourd’hui utilisent le pouvoir de la visualisation.

Soyez tenace, c’est cette détermination qui vous fera continuer au lieu de vous faire tout lâcher, lorsque les évènements n’avancent pas à votre goût. La capacité de voir chaque défi comme une aventure permet de chercher la solution qui existe à toutes situations difficiles. Il faut de la ténacité pour arriver à un résultat positif. En plus la ténacité, développe l’habitude. Le manque de persévérance est une des causes principales de l’échec.

Troisième étape : L’action. L’action c’est l’étape la plus importante. La concrétisation, et la finalisation du lancement du projet ! Quel que soit votre projet, qu’il dure deux heures comme deux ans, il vous faudra vous motiver pour passer à l’action. Vous devrez appliquer votre stratégie. Vous avez au préalable réfléchi à un enchainement d’actions à faire pour accomplir votre objectif. Vous vous êtes renseigné sur comment vous deviez vous y prendre. Comme le disait Lincoln : « Si on me donnait six heures pour couper un arbre, j’utiliserai les deux premières à affûter ma hache ». Et oui, la préparation est quelque chose de primordial ! Beaucoup de gens ne se préparent pas suffisamment, et ils ont tendance à vouloir aller trop vite pour ne pas prendre de retard par rapport aux autres, ou parce qu’ils sont pressé d’arriver au bout. Mais mieux vous serez préparés, plus vous irez vite et surtout là où il faut.

C’est comme le sportif qui s’échauffe avant un affrontement pour être prêt à se donner à fond et ne pas se blesser. Celui qui va directement au combat est sûr de se faire mal, et si c’est le cas il ira bien moins vite dans son objectif de progression.

Si vous cherchez à perdre du poids, ne foncez pas tête baissée en vous disant je mange un œuf dur matin midi et soir et avec ça je perds deux kg par semaine. D’abord vous ne tiendriez pas deux jours, en plus vous auriez des carences et reprendriez le double en une semaine. De plus vous seriez dégoûté des œufs à jamais. Vous allez d’abord vous renseigner, voire contacter un nutritionniste. Vous allez trouver un moyen de vous motiver pour atteindre l’objectif fixé.

Passez le cap, et agissez, et vous verrez que c’est fantastique. Si vous échouez ? Et alors, il n’y a pas d’échecs ! Que des expériences. N’ayez pas peur de vous tromper, vous n’avancerez jamais sinon. On ne peut pas arriver à tout faire sans échouer une fois. Essayez, vous vous y habituerez. Apprenez de votre échec, riez-en, et recommencez. Vous en ferez une force !

Sans action, les idées ne valent rien, les rêves restent des rêves et les projets demeurent sur papier. Sans action prédéfinie, vous n’aurez aucun résultat. Les actions doivent être directement reliées au but à atteindre. Elles doivent être formulées de façon précise et bien définie. Pensez à un terme mnémotechnique : le C.Q.Q.C.O.Q.P. ces initiales pour vous rappeler toutes les questions dont vous devez faire le tour, pour être sûr de ne rien oublié. Comment, Qui, Quoi, Combien, Où, Quand et Pourquoi. Lorsque vous aurez trouvez des réponses à toutes ces questions vous pourrez estimer avoir bien étudié votre projet. Un plan d’action bien défini mène à la motivation et la persévérance. Il peut également aider à identifier les obstacles éventuels qui vous empêcheraient d’atteindre votre but.

Ecrire et relire ses rêves, ses buts et tout ce que l’on veut atteindre dans la vie aide à rendre les choses plus officielles. Les idées deviennent plus précises, plus concises et plus faciles à visualiser et à mémoriser. Réalisez votre objectif à haute voix tous les jours. Cette pratique vous aidera à croire en sa réalisation et vous donnera confiance en vous.

Eliminer les influences négatives, vous savez que vous pouvez influencer votre cerveau par la répétition d’énoncés positifs. Sachez que vous n’êtes pas la seule personne qui peut conditionner votre subconscient. Vos parents, vos amis, vos collègues, les médias ou la société peuvent être des sources négatives. Soyez à l’affut de ce que vous entendez des autres et empressez-vous d’éliminer de votre cerveau tout commentaire ou critique décourageants.

Partager votre but et votre cheminement avec une personne de confiance, positive et qui a pour dessein de vous encourager à poursuivre vos actions. Cette pratique extrêmement bénéfique vous mènera vers l’engagement personnel voulu, pour atteindre vos objectifs. Vous pourrez, ainsi, verbaliser vos peurs ou vos obstacles et trouver ensemble les solutions adéquates.

Si vous estimez que l’idée est viable, vous passez à l’étape de mise en place d’un plan (la stratégie). Tout d’abord il va falloir se renseigner. « Je souhaite perdre du poids, comment faire ? Manger moins ? Ne plus être tenté ? Faire du sport ? Ok, mais comment ne pas succomber à la tentation ? Comment garder la motivation pour faire du sport ? Quel sport faire ? », « Je vais manger chaque jour des légumes, et du poisson. Quand j’irais faire les courses, je ferais une liste précise de ce que je veux acheter. Tous les jours à 18h je fais 30 minutes de course à pied. » Vous allez donc avoir une série de choses à faire pour concrétiser votre idée, la transformer en vrai objectif. Ici encore, beaucoup de gens s’arrêtent à cette étape. C’est un deuxième filtre à passer. Sur les millions d’idées qui germent dans la tête des Français, chaque seconde, seules quelques unes aboutissent.

Le plus important ce n’est pas de ne jamais tomber, mais c’est la capacité de se relever.

Pensez tout au long de votre objectif à la fierté que vous en retirerez au moment de votre réussite. Ne vous laissez pas décourager par votre entourage, croyez en vous et avancez. Vous ne faites pas ça pour eux, mais pour vous.

Posts récents
Archives
Retrouvez-moi
  • Facebook Basic Square
  • LinkedIn App Icône

© 2014 by Groupe MOREIRA ROBERT RCS 451 693 998

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now