L’intelligence émotionnelle, c’est quoi ?



Il existe trois types d’opération mentale de base

les motivations, les émotions, les cognitions…

Les motivations de base surviennent en réponse à des états internes et servent de « moteur » tels que la faim, la soif, le besoin de contacts sociaux ou le désir sexuel. Le rôle des motivations est de diriger l’organisme dans la réalisation d’actes simples pour satisfaire les besoins de survie et de reproduction.

Les émotions (joie, peur, colère et tristesse) se manifestent pour signaler des changements (réels ou imaginaires) entre un individu et son entourage afin de fournir une réponse adéquate. Elle sont plus modulable que les motivations, mais beaucoup moins que les cognitions.

Par exemple, la peur apparaît en réponse au danger. Mais, chaque individu peut réagir différemment entre l’attaque, l’inaction ou la fuite...

Les cognitions, elles, permettent d’apprendre de l’environnement et de résoudre des problèmes dans des situations nouvelles. Ces apprentissages se font souvent dans le but de satisfaire les motivations ou afin de créer ou de maintenir des émotions positives. La cognition comprend l’apprentissage, la mémoire et la résolution de problèmes. Elle se fait en direct et implique un traitement intentionnel de l’information basé sur l’apprentissage et la mémoire.

L’intelligence émotionnelle est donc située au niveau de l’interaction entre les émotions et les cognitions.

En clair, plus vous pouvez raisonner, malgré vos émotions, plus vous êtes intelligent émotionnel !

Posts récents
Archives
Retrouvez-moi
  • Facebook Basic Square
  • LinkedIn App Icône

© 2014 by Groupe MOREIRA ROBERT RCS 451 693 998

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now